The BloodBrothers

Forum de RPG librement inspiré de la gamme White Wolf. (Interdit aux - 18 ans)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Excalibur - The Sword of Kings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Excalibur - The Sword of Kings   Lun 13 Oct - 17:34






Code:
Unknown heir
Orphaned page
A King to be
Come his Age
For God's sake

Sorcerer
Sword in Stone
Release will
Bring the Throne
For the Chosen One

The Almighty will point out
The only royal blood in the crowd

Excalibur
Sword of the kings
Take me on your wings

Back where I belong
Excalibur

Unworthy
Bound to fail
Noble Heart
Bound to gain
Challenge your faith!

Sorcerer
Sword in Stone
Release it
Ascend the Throne and
Take the crown

The Almighty now throws the dice
Arthur the man without a vice

Precious Sword
Arthur's hand
He deserves
To rule the land
Lead Britannia

Excalibur lights up the sky
Hard times have been passing by
song by Bedivere


Dernière édition par Le Conteur le Mar 18 Nov - 12:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Mer 15 Oct - 15:09

Près de vingt années se sont écoulées depuis la mort de Vortigern, et la disparition de Pandragon n'a pas arrangé les relations précaires entre les soldats de l'Empire Latin et les peuplades Bretonnes. Les garnisons se répandent depuis le Sud de l'île des GrandsBretons, et les soldats s'aventurent progressivement et prudemment dans les forêts denses et humides.


Il arrive parfois qu'un soldat se perde, poussé par la curiosité, la faim, l'appât du gain, et emprunte le chemin qui le mène à une grotte, inexplorée ... C'est du moins ce qu'il pense, jusqu'à ce qu'il découvre un corps carbonisé, reposant sur une dalle de pierre.
Lorsque ses yeux s'habituent à la faible lumière de la torche, il réalise trop tard qu'il marche sur des ossements humains. Le bruit de ses pas attirent l'attention sur lui, et réveillent le prédateur ... Du moins, c'est qu'il croit ! En réalité, Vortigern l'a senti venir avant même qu'il entre dans la grotte.


Un battement de cil plus tard, le soldat gît aux pieds du vampire, qui utilise le sang chaud à peine consommé pour guérir ses blessures et retrouver sa pâleur et son visage. Mais il a encore très faim, et d'autres humains mourront, en grand nombre, pour étancher la soif du Dragon Blanc.


C'est en suivant cette poste de cadavres frais, que le vampire Zalmoxis, connu par le monde Impérial sous le nom de Dorian, finit par retrouver la trace du Dragon Blanc. Vortigern a massacré un village entier, sans épargner personne ; hommes, femmes et enfants ont constitué le menu de son festin funeste, provoquant ainsi la colère du Cathare humaniste.


Le Dragon Blanc utilise la force herculéenne du Cathare pour la retourner contre lui même et le projette à travers la cloison de la maison dans laquelle il s'est réfugié. Il en sort triomphant, et défie du regard le Cathare tandis qu'il cherche appui pour se relever.
Les deux vampires se battent, mais là encore la vitesse et les techniques fourbes du Dragon Blanc surpassent la force et la Magie du Cathare, qui s'échappe de justesse, pour rejoindre son refuge.


Dorian rassemble ses forces, se concentre et entre en communication télépathique avec un puissant allié :

* Merlin ! Vortigern est revenu, il s'est réveillé, plus puissant que jamais, et son appétit est insatiable ! *



En un éclair, au sens propre comme au figuré, Merlin apparaît auprès du Cathare :

" Tu m'as appelé ! "

" Merlin ! Je suis désolé, je n'ai pas pu l'arrêter ! "

" Laisse moi regarder ... Dame Vivianne va te soigner, et nous devons nous rassembler pour lutter à nouveau contre le Dragon Blanc !  "

" Il est rapide, immunisé contre ma Magie, et il n'a même pas utilisé sa pleine puissance pour me vaincre ! "

" Ce n'est pas à toi de le vaincre, mon ami ! Mais tu as un rôle à jouer, comme nous tous, dans cette histoire ! Il est temps pour le fils de Pandragon de revendiquer son trône !"


Dernière édition par Le Conteur le Lun 17 Nov - 21:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Mer 15 Oct - 19:19

Ave, Senateur Honorius ! dit le jeune soldat quand il entre dans la pièce.

Ave Arturus ! Entre, mon garçon ! Assied toi ! lui répond son hôte, sans se lever du fauteuil de son bureau.

Le jeune garçon , peu habitué à tant d'égard de la part de ses supérieurs, hésite et s'assied maladroitement, tout en s'interrogeant sur la raison de sa convocation dans le bureau d'un Sénateur.


Tu veux boire quelque chose ?

Etonné, le jeune garçon demande avec prudence : Que ... Qu'ai je le droit de demander ?

Ce que tu veux ! Nous ne manquons de rien ici ! Qu'est ce qui te ferait plaisir ?

Un lait de chèvre ?

Flavia !!! Un lait de chèvre !!! ordonne le sénateur à l'attention de ses esclaves personnels, avant de sourire à son interlocuteur, cherchant ses mots pour aborder le sujet pour lequel il l'a fait venir.

Ca va ? Tu te plais bien ici ? Tu es plutôt un bon élément selon ton dossier ... Tu es GrandBreton ? Ca ne te manque pas, chez toi ? le Sénateur enchaîne les questions avec juste le temps de pause pour assurer son souffle, ne laissant pas à Arthur le temps de répondre, puis se tait tout en l'observant ; sans doute pour le mettre à l'aise, mais ce qui a l'effet totalement opposé.



Oui ... Enfin, oui, je suis GrandBreton d'origine, mais ... Pour ce qui est de chez moi ... C'est ici que j'ai vécu la majeure partie de mon existence, alors ... Mes éléments de comparaison sont minces !

Certes ... Certes ... L'Empire est vaste, et le monde l'est plus encore ! Nous avons encore de nombreuses contrées à visiter, à a civiliser ... Mais revenons en aux GrandBretons, et leurs culture : L'épée des Roi ... Ca t'évoque quelque chose ? Que sais tu à ce sujet mon garçon ?


L'Epée des Rois ...  Excalibur ! Ca me rappelle une chanson de mon enfance, une Légende ... C'est très vague ...

Une légende ? Une chanson ? Non mais c'est très bien déjà ... De quoi parle cette chanson ? Elle est connue cette chanson ?

Je suis désolé, Sénateur Honorius, je comprends que c'est important pour vous, mais ce sont des souvenirs d'enfance ... Je suis venu très tôt ici, et j'ai pratiquement tout oublié de ma vie passée ...

Le sénateur modère son exaspération et tempère son impatience, puis il fait signe à quelqu'un d'entrer.


Dernière édition par Le Conteur le Jeu 16 Oct - 8:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Mer 15 Oct - 19:24

Lorsqu'apparaît la plus belle et la plus gracieuse des femmes qu'Arthur a jamais rencontré, il comprend qu'elle n'est pas là pour lui apporter son lait de chèvre. Elle esquisse une révérence envers le Sénateur et adresse une salutation respectueuse envers le jeune soldat.

Dame Morganna est une femme de lettres, une des femmes les plus cultivées de l'Empire, elle connait très bien les coutumes GrandesBretonnes aussi. Tu iras voir Dame Morganna deux fois par semaine pour compléter ton éducation. Tu sais lire ?


Ne voyant toujours où le Sénateur souhaite en venir, Arthur répond timidement : Oui, un peu mais ...

Tant mieux ! Nous avons de grands projets pour toi, Arturus, et pour l'expansion de l'Empire ! Allez, va rejoindre tes camarades de corvées et n'oublie pas : Men sana in corpore sano !

B...Bien ! Ave Sénateur Honorius ... Ave, Dame Morganna !  

Ave, soldat ! répond Dame Morganna.


Ave Décurion Arthurus dit Gérontius lorsque Arthur entre dans la salle d'entraînement.

Hein ? Que me chantes tu là, Gérontius ? demande le jeune homme , perplexe.

Tu n'as plus à le cacher, le Centurion ... l'a annoncé officiellement pendant que tu étais parti chercher ta nouvelle tenue, d'ailleurs, tu ne la porte pas ? Entre nous, je ne pensais pas que tu m'aurais fait des cachoteries ! Pas vrai Caius ? dit Gérontius , l'air un peu vexé.

Moi non plus, d'ailleurs tu m'excuseras si je n'arrête pas ma série pour te salue, Décurion, mais tu pourras toujours exercer ta nouvelle autorité en me punissant ... dois je en faire trente de plus ? dit Caius, en continuant ses exercices de traction.

Vous avez décidé de me rendre dingue ou juste de vous foutre de ma gueule ?   s'énerve Arthur, puis il s'interrompt et dit : " Aaaaaah mais je commence à comprendre ... Vous voulez dire que pendant que j'étais convoqué chez le Sénateur Honirius, le Centurion a officiellement annoncé ma promotion ?   "

Exactement, te gâchant ainsi le plaisir de nous l'annoncer toi même ! dit Caius, en se frottant les mains.

Arthur reste naturel, sourit et clame haut et fort : " Soit ! Dans ce cas je vous donne mon premier ordre officiel : rendez-vous à la taverne, pour la tournée générale ! Ordre de vider vos verres cul sec !  "

Le groupe de soldats passe une soirée agréable à la taverne avant de rentrer se coucher, pour les corvées du lendemain. Cette nuit là, Arthur fait un rêve étrange, mêlé de souvenirs d'enfances ...


Dernière édition par Le Conteur le Mer 22 Oct - 18:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: The Sword Of The Kings   Ven 24 Oct - 8:31

Les gens de la haute sphère, quant à eux,  se détendent au sanitarium, dans les thermes ; Le Sénateur et son homologue, le Sénateur Ambrosius, partagent un bain chaud et des plans pour l'avenir de l'Empire :

Je viens de nommer Décurion votre petit protégé !

Excellent ! Bientôt, Notre petit protégé sera nommé Centurion !  

Un homme entre dans la pièce, salue ses homologues et se dirige vers la piscine d'eau froide pour se rafraichir.

Ave, Sénateur Capella !

Ave, Sénateur Capella !  


Sérieusement, vous y croyez vous, à cette légende sur l'Epée des Rois ?

L'important n'est pas ce que je crois, mais ce que les GrandBretons croient ! Ils ne s'uniront et s'agenouilleront que devant celui qu'ils reconnaîtront comme Roi ! Et celui qui délogera l'Epée de son socle sera universellement reconnu comme le Roi des GrandBretons !  Autant leur offrir ce Roi, un Roi de l'Empire ! 

Et vous dites qu'il peut déloger cette épée ? Ne peut on pas en faire une copie et l'attribuer à l'un de nos Dux Bellorum plutôt que fabriquer une copie de Dux Bellorum ?  

Si l'Epée des Roi est réellement magique, je ne veux pas prendre le risque d'offenser le peuple GrandBreton et ruiner la maigre estime et le peu de respect qu'il attribue à l'Empire ! Nous allons les battre à leur propre jeu !



Vous avez donc Foi en ce garçon, et c'est sur la Foi que se base le succès de notre entreprise ? 

J'ai Foi en Dame Morganna, elle saura tirer le meilleur du garçon ! J'en assume la pleine responsabilité en cas d'échec, et je partagerai le fruit du succès avec vous ! Tel est le degré de la Foi que je porte en ce garçon !
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Ven 24 Oct - 8:32

Elle l'a senti venir avant même qu'il n'entre dans la demeure, et alors qu'il retient son souffle avant de frapper à la porte de sa chambre pour signaler sa présence, Dame Morganna tourne légèrement la tête, assise sur son divan : Ave Arthurus, Entre mon garçon !

Arthur n'a jamais vu demeure aussi propre et luxueuse, et fait de petit pas pour ne pas salir le sol luisant avec ses sandales poussiéreuses :  Ave, Dame Morganna !

Viens t'asseoir près de moi ! Tu as faim ?  Tu as soif ?

Merci Madame, Je ne voudrais pas abuser, Madame !


Il faut un esprit sain dans un corps sain ! Il est important que tu manges à ta faim, et que tu t'hydrates correctement ! Prends soin de ton corps, non seulement par l'exercice, mais aussi par la nourriture et l'hygiène.

Oui, Madame !

Dame Morganna sourit : Bien ... Sais tu pourquoi tu es ici ?

Arthur la regarde, ne sachant trop que répondre, et la Dame reprend la parole : Tu es GrandBreton n'est ce pas ? Parle moi de ton pays, ce dont tu te souviens !

Comme envouté, l'esprit brumeux, Arthur se laisse aller et revit sa nuit : Mes souvenirs étaient confus ... Jusqu'à cette nuit, sans doute suite à la conversation que j'ai eue avec le Sénateur Honorius ... Des souvenirs me sont revenus, en songe ...  


Je me souviens de ma mère ... Je n'ai aucun souvenirs de mon père, mais un vieux barbu est venu me chercher, et a convaincu ma mère de le laisser partir avec moi ... En chemin, il m'a montrée l'Epée des Rois, et m'a raconté sa légende, selon laquelle seul une personne digne peut la déloger de son socle de pierre, et qu'elle deviendra Roi des GRandBretons ... Une chanson , une comptine me trotte dans la tête, peut-être suis en train de mélanger mes souvenirs ?   

Tu as vu cette épée de près ? Tu as pu la toucher ?  

Je crois oui ... Mais nous ne sommes pas restés car le tonnerre a grondé ...    

Le Tonnerre ? Comment s'appelait ce " vieux barbu" ?

Merlin !  


Dernière édition par Le Conteur le Ven 24 Oct - 20:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Ven 24 Oct - 8:33

Et ensuite ? De quoi d'autre te souviens tu ?

 Je me souviens de mon arrivée à Rome, mon premier jour à la caserne ... L'instructeur m'avait impressionné, et je suppose que c'était l'effet voulu ! Tandis qu'il m'expliquait les règles du camp militaire, je hochais la tête, ne comprenant pas un traître mot de ce qu'il racontait ... Je ne parlais pratiquement pas le latin à l'époque, mais j'étais trop terrifié pour le montrer !

Tu t'es très bien adapté depuis !

 Oui ... J'ai passé de longues nuits seul en attendant de me faire des amis, j'en ai peu, certes, mais ils sont de qualité et je donnerais ma vie pour eux, autant qu'ils donneraient la leur pour moi !


Bien ... Dès demain, nous travaillerons l'histoire, le Grec, les mathématiques, la géométrie, la poésie , la danse et la musique ...


Le jours et les semaines défilent, et l'esprit d'Arthur s'affûte autant que son corps. Les jours sont consacrés à son entrainement militaire, le maniement des armes, la stratégie et les corvées, tandis que les soirées sont consacrées aux études en compagnie de Dame Morganna.


Dernière édition par Le Conteur le Ven 24 Oct - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Ven 24 Oct - 8:38

Puis un jour, aux thermes, les Sénateurs abordent à nouveau le sujet du " Champion des GrandBretons" :

Alors ? Quels sont les progrès de notre petit protégé ?

Il est près pour l'étape suivante ! Nous pouvons le nommer Centurion !  

Pas si vite, Ambrosius ! Il ne faut pas éveiller les soupçons ... Comment justifier une telle promotion ?


Que veux tu dire, Honorius ? Ne sommes nous pas sénateurs ? N'avons nous donc aucune influence ? 

Le jeu en vaut la chandelle, cela mérite réflexion et quelques précautions ! Si nous devons nommer le petit, Dux Bellorum, à la tête de Britannia, il vaut mieux assurer nos arrières, quelqu'un de plus méritant que lui occupe déjà ce poste, sur l'île !

De plus méritant ? Vraiment ? Et bien tandis que tu cogites sur la façon de briller au sénat ou dans les soirées mondaines, je cogiterai à la façon d'attribuer du mérite au jeune Arthur !

Ne le prends pas mal, mais il lui faudrait quelques faits d'armes à son actif, pour qu'il soit crédible !


Et bien soit, Arthur ne sera pas qu'un simple Dux Bellorum, il sera un héros, avant même d'être à la tête de Britannia !
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Ven 24 Oct - 21:26

C'est ainsi qu'Arthur fut choisi pour une mission officielle de la plus haute importance : assurer la protection d'un Sénateur pendant un voyage  officiel.



- Caïus : Arturus ? Pourquoi ne portes tu pas la tunique du Décurion ?

- Je vous ai choisi dans mon équipe parce que nous sommes des frères d'armes, que j'ai confiance en vous pour couvrir mes arrières et que j'assurerai votre protection avec autant d'ardeur que je remplirai ma mission ... Il est hors de question que je me distingue de mes frères d'armes !

- Gérontius pointe son doigt devant lui Centurion Manilius ? Arthurus ? Nous avons des ennuis ...

Le centurion a repéré l'homme pâle qui barre la route, au beau milieu du chemin, en pleine nuit et se détache du groupe pour aller lui parler et le faire dégager, tout en sécurisant le périmètre.


Le barbare ne semble pas comprendre la langue et manifeste une vive animosité envers le peuple Romain, au point de gifler violemment le Centurion et de le mettre KO pour le compte.


Arthur assume très vite son rôle d'officier Décurion et prend les commandes : Restez dos à dos et sécurisez le périmètre autour du Sénateur ! Ne vous éloignez de lui sous aucun prétexte, ne poursuivez pas les assaillants, même si ils sont à portée, et affaiblis ! Je m'occupe du chef, une fois que j'aurai pris sa tête, ses hommes se dissiperont !

Présomptueux !   s'exclame le barbare.

Ainsi donc tu parles ma langue, barbare ! Tu expieras tes fautes avant d'expirer ton dernier souffle !

Très Présomptueux !   ricane le barbare.

Tandis qu'Arthur fonce sur le barbare, des hommes armes sortent des buissons et attaquent le convois ; les hommes d'Arthur obéissent aux ordres et se défendent du mieux qu'ils peuvent tandis que leur chef affronte le cet adverse en combat singulier.


Arthur assène quelques coups d'épée, que le barbare esquive sans peine avant de saisir la lame  pleine main et la briser comme un morceau de bois sec. La frustration et l'adrénaline provoquent une réaction étrange chez le Décurion, qui projette littéralement un jet de flammes vives depuis ses mains, comme par magie.


Le plus surprenant, c'est que le barbare s'enveloppe immédiatement d'un manteau d'air frais qui éteint le feu avant qu'il ne se propage sur son corps. Il croise les bras et regarde fièrement Arthur en disant : Intéressant !  Très belle improvisation !

Sorcier !!! s'exclame Arthur, près à en découdre à mains nues.

Pas plus que toi, Arthur Pandragon !   répond le barbare.

Que ? Quoi ? Qui es tu ? Comment connais tu mon nom ?  

Ici, on m'appelle Dorian ! Debout les morts, on lève le camp !

Les barbares blessés ou laissés pour mort se relèvent, comme des spectres, sans aucune blessure, et disparaissent dans la nuit en compagnie de leur chef.

Décurion Arturus ! Je vous dois la vie ! Rome et moi même vous remercions ! dit le Sénateur Ambrosius.

Je ne suis pas seul, et l'ennemi s'est échappé !   répond Arthur.

C'est grâce à vous et votre équipe, votre capacité à garder votre sang froid, diriger vos troupes et vous faire respecter et obéir. Vous savez vous entourer, Décurion Arturus ! je saurai exprimer ma gratitude comme il se doit !

Je ne fais que mon devoir, Sénateur ...   

Et vous le faites bien ! Rentrons maintenant !


Dernière édition par Le Conteur le Mer 29 Oct - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Sam 25 Oct - 21:35

Plus tard, au campement, les soldats se reposent lors d'une permission extraordinaire tandis que les autres sont de garde, ou de corvée. Un visiteur inattendu vient troubler l'ambiance ...

GARDE A VOUS !!

- Arthur et ses compagnons sursautent, s'empressant de se mettre sur pied pour accueillir un Sénateur selon les honneurs dus à son rang, même en cas de visite " surprise "  Ave Sénateur Ambrosius !

- Caïus A..Avé Sénateur Ambrosius !

- Gérontius Avé Sénateur Ambrosius !

- Sénateur Repos les garçons ! Veuillez me suivre, Décurion Arturus !



Le Sénateur Ambrosius emmène le jeune homme auprès de son homologue, le Sénateur Honorius Ah ! Voilà le héros ! Soyez le bienvenu, Décurion Arturus ! Ou devrais je dire ... Centurion Arthurus ! Eu égard à vos faits d'armes, votre bravoure et votre droiture, le Sénateur Ambrosius et moi même sommes fiers d'annoncer officiellement votre promotion au rang de Centurion ... et de vous attribuer une nouvelle mission officielle, pour Rome !

Mon garçon, vous allez m'escorter jusqu'à Britannia ! Vous rentrez officiellement chez vous ... En qualité de Dux Bellorum ! Je devais aller faire le remplacer au bout d'une décennie de loyaux services, mon choix vient de se porter définitivement sur vous mon garçon !

C'est un heureux hasard, ou le destin diront d'autres, mais il est logique que Britannia soit gérée par un Grandbreton après tout, et nous leur offrons le meilleur défenseur qui soit ! Le Sénateur vous apprendra ce que vous avez à savoir en chemin, l'actuel Dux Bellorum vous fera part de ses rapports, et nous comptons sur vous pour fédérer le pays, au nom de l'Empire !


Je ... Je ne sais pas quoi dire ...

Ne dites rien, écoutez ! C'est votre mérite qui vous a conduit jusqu'ici ! Allez faire vos bagages, nous partons dès demain !

Heu ... M'accordez vous un délai supplémentaire ? Je ne voudrais pas paraître ingrat, mais j'ai des personnes à saluer avant de partir ... Sauf votre respect !

Bien entendu, Centurion, nous ferons porter vos nouvelles affaires dans vos quartiers ! Rompez, Centurion !
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Sam 25 Oct - 21:52


Arthur pense retrouver une personne de confiance, qui lui apportera un regard neutre sur sa destinée, et les choix qui s'offrent à lui, si tant est qu'ils existent :

Arthur Pandragon "Ave, Dame Morganna ! "

Morganne " Ave Centurion, félicitation pour ta promotion, la tunique te va bien !"

Arthur Pandragon "Merci ... Je suis venu vous faire mes adieux ! J'ai été promu Dux Bellorum et Rome m'envoie remplacer un pair, sur l'île de Britannia ! "

Morganne " C'est naturel, mon jeune ami ! Le jeune lion s'en va détrôner son ainé, et conquérir une plaine plus vaste encore ! Tu représentes l'avenir, Arturus !"

Arthur Pandragon "Les dés sont pipés, Dame Morganna ... J'ai été choisi parce que je suis né là-bas, et que Rome espère que mon sang parlera pour moi ! "

Morganne " Si l'Empire croit en toi, alors qui es tu pour douter ? Il te reste encore beaucoup  apprendre, sur toi même, et tes leçons ici sont finies, mon jeune élève ! Je n'ai plus rien à t'enseigner , le monde est vaste, dévore le , jeune lionceau !"


Arthur Pandragon "On attend tellement de moi, j'ai tellement peur de décevoir ...  "

Morganne " Qui donc ? "

Arthur Pandragon "Les Sénateurs Honorius, Ambrosius, l'Empire, vous ... Mes amis ... Britannia ... "

Morganne " L'Empire te fait confiance, au travers des Sénateurs, et crois moi, ils n'ont que faire de tes états d'âme ! " Vaincre ou périr " est leur devise, et tu ne pourras pas compter sur eux en cas d'échec ! Moi, je suis déjà fière de mon élève, qui a surpassé mes attentes ... Britannia ? Apprends à la connaître et à l'aimer, avant de lui apprendre à connaître et aimer l'Empire !"


Arthur Pandragon "Vous n'avez pas parlé de mes amis ...  "

Morganne " Garde tes amis proches de toi, et garde tes ennemis plus proches encore ! "

Arthur Pandragon "Merci, Dame Morganna ... Puisque je vous ai tout donné, alors je n'ai plus rien à perdre ! Je serai Rex Britannia, ou je mourrai en le devenant !  "


Dernière édition par Le Conteur le Lun 17 Nov - 23:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Le Conteur
Maître du Jeu


Messages : 7213
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 41

MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   Sam 25 Oct - 21:53


Epilogue

Sénateur Honorius : " Quelles sont les nouvelles de Britannia ? "
Sénateur Ambrosius : " Je pars demain, avec le nouveau Dux Bellorum, et le destin de l'île ! "
Sénateur Honorius : " Bien, ainsi donc, le sort en est jeté ! "


Sénateur Honorius se lève et prend une serviette pour éponger la sueur qui lui perle sur le corps : " Je vous laisse profiter de la chaleur des thermes, avant d'affronter le froid du grand Nord ! Prenez soin de vous, mon ami, et de notre investissement ! "

Sénateur Ambrosius : " Je vous tiendrai informé , mon ami ! Pour le reste, je profite de chaque instant de mon existence ! Bonsoir !"

Sénateur Honorius  : " Ave, et bon voyage ! "

Ambrosius se lève aussi, mais pour aller se détendre dans un bain chaud, savourant un moment de solitude ... Qui ne dure pas ! Il est discrètement rejoint par une charmante compagnie, une fois qu'elle s'est assurée que nul ne viendra les déranger.

- Morganne : "Ave, mon " époux " !"
- Sénateur Ambrosius : " Ave, " Morganna " ... Mais, si nous devons  nous parler entre époux, alors laissons tomber les manières ! Que veux tu ? "


- Morganne : "Je viens profiter des bienfaits d'un bon bain chaud, comme toi !"
- Sénateur Ambrosius : " Nous avons donc encore des points communs ... C'est réjouissant ! "
- Morganne : "Si tu voulais m'éviter, tu n'aurais pas pris le risque de venir ici durant la nuit !"


- Sénateur Ambrosius : " Tu as raison, je te cède donc la place ! Puisses tu trouver le repos en ces eaux accueillantes ! Bonsoir ...  "
- Morganne : "Attends ! Ne sois pas si pressé ! Si j'avais voulu t'éviter, je ne serais pas ici et tu le sais !"


- Sénateur Ambrosius : " Que veux tu ? Des remerciements ? "
- Morganne : "Des garanties ! J'ai pris soin de l'éducation du jeune Pandragon car j'ai sondé son âme, et je l'en ai jugé digne ... Tout comme toi ! "
- Sénateur Ambrosius : " Je suis heureux que tu accordes encore du crédit en mon jugement. "
- Morganne : "Tu as toujours été sage et avisé, sauf en ce qui concerne les femmes, mon cher époux !"
- Sénateur Ambrosius : " ...  "



- Morganne : "J'espère que pour une fois dans l'Histoire, le fruit de notre union apportera quelque chose de sain, et constructif !"
-  Sénateur Ambrosius : " J'ai Foi en lui ! Arturus sera le symbôle de l'Union des peuples, mais aussi de nos Familles ! Toi et moi avons semé les graines d'une ère nouvelle ! Je t'en fais la promesse ...  "
- Morganne/Aether : "Des promesses ... Tu m'en as fait tellement autrefois, Zod ! "
-  Sénateur Ambrosius/Zod : " Oui, mais celle là est différente de celles que je te faisais autrefois, sur l'oreiller ... Tu t'en souviens, Aether ? "


- Morganne/Aether : "J'aimerais les oublier ... "
-  Sénateur Ambrosius/Zod : " Pas moi ... "
Revenir en haut Aller en bas
http://immortalsoedenbeast.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Excalibur - The Sword of Kings   

Revenir en haut Aller en bas
 
Excalibur - The Sword of Kings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°267 Excalibur
» Déshydrateur !
» Pour vos soirées
» Série Kings - Sharks
» Gunnm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The BloodBrothers :: Chapitre III-
Sauter vers: